Le guide du Vaporetto Venise

Le guide du Vaporetto Venise

Grande attraction de l’Italie et de l’Europe, Venise est une ville portuaire unique au monde. Symbolisant l’amour, celle-ci abrite plusieurs sites célèbres visités annuellement par des millions de touristes. Située sur la mer Adriatique, Venise est composée de 121 petites îles et de 435 ponts. Elle ne comporte aucune route et le transport se fait essentiellement sur l’eau à bord de plusieurs engins, dont le vaporetto. Voici un guide sur ce moyen de transport maritime de la ville de Venise.

Qu’est-ce que le Vaporetto ?

Venise étant une cité lacustre ou les rues sont remplacées par des canaux, les moyens de transport sont aussi uniques. Autrefois navigations à vapeur, les vaporettos modernes sont presque tous équipés de moteurs diesel. Il s’agit en effet de bateau-bus utilisé pour le transport public dans la ville. Ce sont des autobus de ligne maritime indispensables pour se rendre sur plusieurs îles vénitiennes comme Giudecca.

Les vaporettos étaient jadis fabriqués à Nantes en France et escortés à Venise par la mer. Le tout premier engin a été introduit dans la cité lacustre italienne en juin 1881. Il était long de 20 mètres et possédait un moteur de 50 CV. Plusieurs autres vaporettos seront fabriqués au fil des années et la presque totalité des engins actuels appartient à l’ACTV.

Azienda Consorzio Trasporti Veneziano (ACTV) est l’exploiteur des vaporettos et des lignes maritimes de Venise. Il dessert plusieurs îles de la lagune, le pourtour de Venise et le grand Canal à travers ses nombreux vaporettos modernes. Ces derniers sont plus grands, plus performants et dotés de meilleures caractéristiques que les anciens vaporettos. Outre le vaporetto à moteur diesel, il existe également :

  • Le vaporetto série 90 ;
  • Le vaporetto à hydrogène ;
  • Le vaporetto électrique.

Les vaporettos font partir des incontournables de la ville de Venise et permettent d’obtenir les plus belles vues de la cité.

Comment prendre le Vaporetto à Venise ?

L’usage du vaporetto à Venise est assez simple, mais il faudrait en connaître le fonctionnement pour s’en sortir. Pour monter à bord de cet engin, il faut avoir un billet comme pour tout autre moyen de transport public. Il peut s’agir de la carte Venezia Unica, du pass ACTV ou du billet vaporetto.

Le pass ACTV est activé en ligne et permet de monter à bord de l’engin. Il est valide pour une certaine durée en fonction du prix d’achat. Un pass de 24 h coûte 20 euros ; celui de 48 h 30 euros, 40 euros pour 72 h et 60 euros pour 7 jours. Une confirmation d’achat est envoyée par mail après l’activation et il faudrait imprimer celle-ci pour récupérer le billet.

Il existe de nombreux points de retraits du pass à Venise, dont les places publiques et les entours des embarcations. La carte Venezia Unica étant valide pour 5 ans et obtenue à 50 euros est d’une grande utilité pour les longs séjours. Elle permet d’acheter des billets de transport vaporetto à des tarifs forfaitaires. Il s’agit de 1,5 euro pour un billet de validité 75 minutes et de 2 euros pour un billet de validité 100 minutes.

Pour une non-possession de la carte Venezia, il faudra débourser 7, 5 euros pour un billet de 75 minutes par exemple. Les billets peuvent être achetés en ligne, dans les distributeurs automatiques et guichets ou sur les lieux d’embarquements.

Où aller en Vaporetto à Venise ?

Gérés par l’ACTV, les vaporettos vénitiens desservent plusieurs lignes et fonctionnent 24h/24. En une heure maximum sur la ligne 1, vous aurez à découvrir toutes les 15 stations du grand Canal. La ligne contourne le bassin de Saint-Marc et traverse la célèbre île de Lido. Tout comme le San Marco, cette dernière peut être aussi rejointe avec la ligne 2.

Reconnue pour ses bâtiments et sites de forme architecturale particulière, l’île de Murano est l’un des endroits à visiter à Venise. Pour y aller, il faudra prendre la ligne 4.1 ou 4.2 du vaporetto. Ces dernières traversent également les fondamente Nuove ainsi que les canaux de Giudecca et de Cannaregio. La ligne 6 uniquement active en journée permet d’accéder à la magnifique île de Piazzale Roma.

Pour rejoindre l’île de Burano en quittant Torcello et inversement, il faut prendre la ligne 9. Emprunter la ligne 12 revient à agrémenter le séjour avec des découvertes de magnifiques endroits situés sur l’eau. Outre les îles de la Ligne 9, elle dessert également les îles de Mazzorbo, Treporti et Punta Sabbioni en partant de Fondamente Nuove.

Il existe également de nombreuses lignes nocturnes comme N, NLN et MNU pour effectuer les transactions de la nuit. Pour rejoindre l’aéroport Marco Polo de Venise à bord du vaporetto, il faut opter pour l’une des lignes de la compagnie Alilaguna.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *